1. Accueil
  2. Résidence

Résidence en pays Voironnais

Depuis 2018, suite à l’invitation d’Eliane Baracetti, la compagnie est en résidence en Pays Voironnais, en partenariat avec le Grand Angle de Voiron (38). Initialement imaginée pour 3 ans, cette résidence s’achèvera finalement en 2022, la crise sanitaire ayant fortement compromis le calendrier.

La compagnie a profité de ce partenariat inscrit dans le temps pour proposer aux habitants du Pays Voironnais, un parcours artistique composé de créations, de reprises, de projets participatifs et d’actions artistiques auprès des collégiens et des lycéens du territoire.

Cette saison

On n’a toujours pas retrouvé de baleine au fond du lac de Paladru

La compagnie entreprend un projet mêlant habitants du Pays Voironnais et comédiens de la compagnie autour de la réouverture du Musée archéologique du Lac de Paladru. De novembre à décembre, des ateliers d’écriture, dirigés par Laetitia Cuvelier et Grégory Faive, inventeront la matière dont s’empareront les comédiens pour créer une déambulation théâtrale aux abords du musée les 18 et 19 juin 2022.

En parallèle de cette création, des actions artistiques seront menées au Lycée Edouard Herriot et au collège Les Collines à Chirens, encadrées par différents membres de la compagnie (Sarah Barrau, Fabienne Courvoisier et Yann Garnier).

Les élèves du collège de Chirens participeront notamment à un des ateliers d’écriture.

Pendant le Festival Livre à vous 2021, un groupe de lecteurs amateurs encadrés par Sophie Vaude et Grégory Faive lira un montage d’extraits de romans des auteurs invités dans dix lieux du Pays Voironnais.

Les saisons précédentes

De 2018 à 2021, sur le territoire du Pays Voironnais, la compagnie a proposé :

Des créations

3 créations :

et une reprise, On aurait dû laisser un mot.

Des lectures

  • Lors du Festival Livre à vous 2019, Anne Castillo, Léo Ferber et Grégory Faive ont lu un montage d’extraits des romans La place d’Annie Ernaux et Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu, accompagnés des musiciennes Sophie bœuf et Elisabeth Renaud. 

  • Dans le cadre de l’ouverture de l'évènement Paysage > Paysages, la pièce L’atelier aux méduses de Marc-Antoine Cyr a été lue au Musée Mainssieux à Voiron.

Des actions artistiques

  • En parallèle des créations, des actions artistiques ont été menées en collège et lycée par différents membres de la compagnie, durant toute la résidence. 

  • Au lycée Edouard Herriot de Voiron, les élèves de 2nde, 1ère et Terminale inscrits en option légère ont travaillé chaque saison des textes classiques ou contemporains en lien avec les créations.

  • Au collège des Collines à Chirens, un groupe de collégiens s’est constitué et a travaillé chaque saison sur une mise en scène de courtes pièces, les élèves du parcours personnalisé ont fait leurs premiers pas sur scène et les élèves de 5ème participe chaque saison à un projet de lecture à voix haute.

  • Les collégiens d’André Malraux à Voreppe et de la Garenne à Voiron ont également travaillé avec les comédiens de la compagnie. Pour la reprise de On aurait dû laisser un mot en 2020, un appel à candidature a été lancé auprès des lycéens du Pays Voironnais pour préparer la scène du Monuments aux morts. Les volontaires sont ont participé aux représentations données au Grand Angle de Voiron. Lors du Festival Livre à vous 2020, un groupe de lecteurs amateurs encadrés par Sophie Vaude et Grégory Faive a lu un montage d’extraits de romans des auteurs invités.

Le songe d’une nuit d’été

4 jeunes amoureux en fuite, des artisans comédiens d’un soir, la reine des fées, le roi des elfes… tout ce monde réunit pour créer les situations absurdes et comiques qui ont fait la renommée de cette comédie chorale de Shakespeare.

En raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19, le projet a malheureusement dû être interrompu.

Pour la représenter, Grégory Faive a choisi de proposer aux habitants du Pays Voironnais d’être les interprètes des 5 actes que composent cette féérie théâtrale : Vous avez toujours rêvé de monter sur un plateau, mais apprendre un texte vous fait peur ? Alors venez jouer un elfe, une fée, un soldat et pourquoi pas un arbre. Si au contraire, vous vous sentez l’étoffe d’une reine, d’un prince ou d’un bouffon, ce projet s’adresse également à vous.

124 habitants ont répondu présents !

Déroulement du projet

Le songe d’une nuit d’été est une pièce en 5 actes. Chacun de ces actes a été attribué à un groupe de travail. De l’automne 2019 au printemps 2020, les 5 groupes ont été répartis dans des communes du Pays Voironnais qui se sont portées volontaires pour accueillir les répétitions, qui se sont tenus un samedi par mois. Chaque groupe était encadré par un comédien de la compagnie. Un groupe costumes / décors s’est également constitué et s’est attelé, entre autres, à la fabrication des arbres de la forêt. Dans le cadre de la résidence en Pays Voironnais :

Production : Cie Le Chat du désert

Coproduction : Grand Angle - Scène Régionale / Pays Voironnais

Coordination : Muriel Balint

Newsletter

Restez informé